Fil(s) de rétention


Lorsqu’un traitement orthodontique est terminé, il est nécessaire de stabiliser la position finale des dents afin d’éviter une récidive de la malocclusion initiale.Diverses solutions peuvent être envisagées par votre orthodontiste. Un ou des fils linguaux seront installés à la fin de votre traitement afin d’assurer la stabilité de l’alignement et d’éviter que des espaces s’ouvrent. Puisque l’os et les ligaments qui supportent les dents ont une mémoire, il est important de comprendre que les dents ont toujours tendance à vouloir reprendre leur position initiale et c’est la raison pour laquelle nous vous recommandons de conserver les fils de rétention À VIE.
Ceux-ci demanderont un bon entretien et des vérifications régulières.

Éventuellement, ils pourraient devoir être remplacés s’ils ne sont plus scellés adéquatement (leur durée de vie est variable et dépend de plusieurs facteurs).

Notez que vous devez passer la soie dentaire entre les dents qui sont retenues par le fil lingual à l’aide d’un enfileur pour un entretien optimal.

Cette option de rétention est plus exigeante, car vous devez vous engager à passer la soie dentaire quotidiennement. Les détartrages peuvent être requis plus fréquemment chezvotre dentiste afin d’entretenir convenablement vos fils, spécialement celui de l’arcade inférieure.

De plus, vous devez être vigilant en mangeant des aliments durs et/ou collants, et il est primordial de vous abstenir de ronger vos ongles ou de mordiller des crayons etc…, car si le fil se déforme, vos dents bougeront elles aussi.

Il est important de communiquer avec nous rapidement si vous remarquez tout bris (fil décollé ou cassé) et d’éviter de manger directement à l’endroit où le fil est décollé afin de limiter les risques de déformation de ce dernier. Lorsque le fil est brisé, les dents peuvent bouger, ainsi si vous avez un appareil de rétention de type ‘’hawley’’ ou une coquille de nuit, portez votre appareil pour une période minimale de 12h (soir et nuit) jusqu’à votre rendez-vous avec nous.

Durant la première année suivant la fin de votre traitement actif, nous assumerons les frais de réparation, s’il y a lieu, en autant que vous ayez respecté vos rendez-vous de contrôle de rétention. Pour les années suivantes, des coûts seront chargés pour tout ajout de colle en clinique et les réparations occasionnant des frais de laboratoire dus à un fils cassé ou déformé vous seront facturées.